Tellement de fautes d'orthographe me donnent l'opportunité de découvrir et d'inventer des nouveaux mots, et surtout... d'exister.
Loin d'être un vrai philosophe, je suis tout simplement ça... un philosophe warrior. Quelqu'un de tellement abstrait avec mes propres mots que sa devient parfois complètement incompréhensible pour mon entourage et pour moi-même. Mais ça aurait pu être pire... Comme quelqu'un qui peut dire les choses d'une manière très cohérente, sans fautes d'orthographe, et avec des super-arguments dure comme du béton sur Aristote, Kant, Platon, etc qui ne sont finalement que du... copier/coller de ce qu'il a appris à l'école. L'éducation et sa formule magique d'étude de [copier + mémoriser = apprendre] nous dépersonnalises et abrutisses complètement. Nous ne savons plus penser par nous-mêmes, c'est ce que le système veut principalement, que nous restons à moitié évolué... il n'y a plus de philosophes qui argumentes avec leurs propres mots. Plus de lumières. Plus de personnes. Juste des gens...

J'aime la culture et le savoir, mais bombarder les jeunes d'informations pour copier/mémoriser/copier/mémoriser comme des machines pendant que leurs esprits est en pleine croissance??? Non.

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now